Mardi Santé

SIDACTION 2019: LE LYCEE MONNET-MERMOZ SE MOBILISE

26 mars 2019 à 12h15 Par Quentin Lacrome
Crédit photo : sidaction.org

La 26e édition du Sidaction aura lieu du 5 au 7 avril prochain. Tous les médias sont mobilisés, mais pas que. Les établissements scolaires sont aussi en première ligne des porte-paroles de cette cause. A Aurillac, le lycée Monnet-Mermoz organise (entre autres) un "petit-déjeuner capote".

"Qu'est-ce que le SIDA?", "Quelle différence avec la séropositivité?", "Qui est concerné?", "Est-ce qu'on en meurt encore?"...Autant de questions posées depuis plus de 30 ans que le SIDA a été découvert. Et malgré l'écho de ces questions, les réponses en restent encore floues, voire inconnues pour certains. La 26ème édition du Sidaction aura lieu du 5 au 7 avril. Une mobilisation nationale, à travers les médias, les établissements de santé, les établissements privés/publics. Les lycées sont souvent en première ligne du message.

A Aurillac, on retient notamment le lycée Monnet-Mermoz, qui propose pour la neuvième année consécutive son "petit-déjeuner capote". Le principe: une collation achetée à 2€=un préservatif offert. Proposé aux étudiants et personnels pédagogiques, il permet de reverser les bénéfices au Sidaction. Un pôle dépistage sera également déployé à destination des personnes majeures, grâce au CGIDD (Centre Gratuit d'Information, de dépistage et de diagnostic) du Centre Hospitalier Henri Mondor (Aurillac).

Aurélie Auger, infirmière de l'établissement, est l'invitée de Mardi Santé. C'est aussi l'occasion de revenir avec elle sur les questions que l'on se pose, et les idées reçues qui persistent encore aujourd'hui.

Pour faire un don, Rendez-vous sur le site du SIDACTION, ou composez le 110.