Cantal - COVID-19 : Une augmentation limitée "grâce à notre mode de vie"

13 avril 2021 à 11h43

Comme partout en France, le territoire n'est pas épargné et les chiffres du COVID-19 continuent d'augmenter. 

Il y a deux semaines, le taux d'incidence dans le Cantal était de 139 cas pour 100 000 habitants. Aujourd'hui, il est de 188 cas. Mais le Cantal reste bien en dessous de la moyenne nationale qui est de 343 cas pour 100 000 habitants. 

Le taux de positivité à l'échelle nationale est de 8.8 %. Dans le Cantal, on est à 5.9 %.

Une augmentation qui reste donc limitée grâce à "notre mode de vie" selon Mathieu Kuentz, président de la Commission Médicale d'Établissement au Centre Hospitalier Henri Mondor à Aurillac.

Avec la hausse du nombre de cas, et l'arrivée de deux patients en réanimation en provenance du Rhône, l'hôpital a dû augmenter son nombre de lits en réanimation, en passant de 8 à 10. Ce qui a entraîné la déprogrammation d'opérations non-urgentes.

Actuellement, 7 personnes sont dans ce service, dont 6 à cause du COVID-19.

Les personnes qui sont admises en réanimation sont de plus en plus jeunes, "c'est dû à la vaccination des personnes plus âgées" selon le Docteur Kuentz.

Et pour freiner cette épidémie, un seul outil : la vaccination

Dans les prochains jours, elle devrait s'accélérer dans le département selon Pascal Tarrisson, directeur de l'hôpital Henri Mondor à Aurillac.

Vous pouvez prendre rendez-vous pour vous faire vacciner sur la plateforme Doctolib.

Légende photo: Pascal Tarrisson, directeur de l'établissement (à gauche) et Mathieu Kuentz, président de la Commission Médicale d'Établissement de l'hôpital Henri Mondor (à droite). 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article