Aurillac - 5 millions d'euros pour Biose et son développement d'une thérapie du futur

19 mars 2021 à 10h00

Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée à l'industrie, effectue en ce moment un tour de France des ETI, les entreprises de taille intermédiaire. Dans le Cantal, elle a visité la société pharmaceutique Biose, à Aurillac, soutenue à hauteur de 5 millions d'euros par le plan France Relance, dans le cadre d’un projet de développement de 22 millions d'euros.

L'entreprise cantalienne développe sa production de microbiote pour répondre à toute une série de pathologie : "peut-être la thérapie du futur" selon la ministre déléguée.  

Lors de sa visite, Agnès Pannier-Runnacher a pu rappeler les chiffres du plan France Relance : en 6 mois, 1 200 entreprises ont été soutenues, cela représente 1 milliard d’euros de soutien public, pour l’équivalent de 5 milliards d'euros d’investissement productif et la création de nombreux emplois

Légende Photo : Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée à l'industrie et Adrien Nivoliez, directeur général de l'entreprise Biose, aux côtés du député Vincent Descoeur, du préfet Serge Castel, et de Bruno Faure, Président du Département.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article